Service facile et gratuit

Créer mon site

L'histoire du Maître du café


Atravers d’une tradition héritée de père en fils et d’un savoir-faire transmis de génération en génération, les pères et fils Gaouar ont su faire vivre la passion du café depuis leurs débuts en 1860. L’arrière Grand père Hammou Gaouar, commença cette année là à Tlemcen en Algérie, la torréfaction du café et savait qu’il transmettrait à ses fils la passion du café.
En 1912, son fils Djelloul Gaouar, décide d’aller à la découverte des essences et des arômes du café. Il crée de subtils mélanges qui ont un succès tel que le café est baptisé « Café Gaouar ».
Et c’est en 1956 que Mustapha Gaouar, fils de Djelloul, va s’installer au Maroc et devient « Le Maitre Gaouar du café ». Il s’installe a Oujda puis à Casablanca et c’est à partir de la que les cafés Gaouar acquièrent une renommée mondiale.
En 2009, Mounir Gaouar, né de la quatrième génération de Maitres Torrefacteurs Gaouar, décide d’apporter une touche de jouvence aux marques du café et de continuer l’histoire de cette famille presque deux fois centenaire dans la torréfaction, en lançant les cafés « Le Maître du café ».
Cette famille de Maître Torréfacteurs continue de nous faire découvrir de nouveaux arômes et des saveurs subtiles symboles d’un mariage réussi entre l’Orient et l’Occident.
 
Au travers d’une tradition héritée de père en fils et d’un savoir-faire transmis de génération en génération, les pères et fils Gaouar ont su faire vivre la passion du café depuis leurs débuts en 1860. L’arrière Grand père Hammou Gaouar, commença cette année là à Tlemcen en Algérie, la torréfaction du café et savait qu’il transmettrait à ses fils la passion du café.
En 1912, son fils Djelloul Gaouar, décide d’aller à la découverte des essences et des arômes du café. Il crée de subtils mélanges qui ont un succès tel que le café est baptisé « Café Gaouar ».
Et c’est en 1956 que Mustapha Gaouar, fils de Djelloul, va s’installer au Maroc et devient « Le Maitre Gaouar du café ». Il s’installe a Oujda puis à Casablanca et c’est à partir de la que les cafés Gaouar acquièrent une renommée mondiale.
En 2009, Mounir Gaouar, né de la quatrième génération de Maitres Torrefacteurs Gaouar, décide d’apporter une touche de jouvence aux marques du café et de continuer l’histoire de cette famille presque deux fois centenaire dans la torréfaction, en lançant les cafés « Le Maître du café ».
Cette famille de Maître Torréfacteurs continue de nous faire découvrir de nouveaux arômes et des saveurs subtiles symboles d’un mariage réussi entre l’Orient et l’Occident.
 

Au travers d’une tradition héritée de père en fils et d’un savoir-faire transmis de génération en génération, les pères et fils Gaouar ont su faire vivre la passion du café depuis leurs débuts en 1860. L’arrière Grand père Hammou Gaouar, commença cette année là à Tlemcen en Algérie, la torréfaction du café et savait qu’il transmettrait à ses fils la passion du café.

 

En 1912, son fils Djelloul Gaouar, décide d’aller à la découverte des essences et des arômes du café. Il crée de subtils mélanges qui ont un succès tel que le café est baptisé « Café Gaouar ».

 

Et c’est en 1956 que Mustapha Gaouar, fils de Djelloul, va s’installer au Maroc et devient « Le Maître Gaouar du café ». Il s’installe a Oujda puis à Casablanca et c’est à partir de la que les cafés Gaouar acquièrent une renommée mondiale.

 

En 2009, Mounir Gaouar, né de la quatrième génération de Maîtres Torréfacteurs Gaouar, décide d’apporter une touche de jouvence aux marques du café et de continuer l’histoire de cette famille presque deux fois centenaire dans la torréfaction, en lançant les cafés « Le Maître du café ».

 

Cette famille de Maître Torréfacteurs continue de nous faire découvrir de nouveaux arômes et des saveurs subtiles symboles d’un mariage réussi entre l’Orient et l’Occident.

 


http://www.institutmustaphagaouar.org/